En 1892, l’artiste en pleine gloire reçoit une autre commande d’état importante :sherman un monument à la gloire du Général Sherman. Celui-ci vient de décéder. Augustus avait déjà rencontré le Général de son vivant, en 1886, il en avait alors fait un buste.

 Il utilisa sa connaissance du sujet pour le représenter majestueux sur son cheval, précédé d’un personnage allégorique représentant la victoire.

 Le Président Théodore Roosevelt écrivait à Augustus Saint-Gaudens :

« Votre Sherman est la plus extraordinaire statue d’officier que l’on a jamais vu. La faire précéder comme vous l’avez fait d’un personnage allégorique ne pouvait aboutir qu’à un échec grotesque ou conduire au sommet de l’art. Par trois fois il vous a été donné d’atteindre les sommets de l’art sculptural… »

A voir : video monuments extérieurs sur module de droite →


Tags Tags :